Je vous vois venir… Vous vous dîtes, encore un qui nous vend du rêve mais qui ne tiendra pas ses promesses … Et bien disons que je n’ai rien inventé et que c’est un moyen vraiment économique de voyager. Explications!

Depuis un moment je cherchais un moyen de voyager sans vider mon compte en banque. On a tous (ou presque) eu ce genre de reflexion mais en général la conclusion est la même: voyager ça coûte cher! Alors je suis allé à l’essentiel.

Même si je suis déjà parti deux semaines en Suisse en dormant dans ma Punto, je cherchais une solution un peu plus confortable me permettant de garder de la place pour le stockage dans ma voiture.

Et puis, un jour, je me suis dit, pourquoi pas faire comme certains vans aménagés et mettre un lit directement sur mon toit? Le principe existe déjà depuis longtemps: ça s’appelle tout bêtement une tente de toit!

Là, j’ai passé plusieurs journées à fouiller sur Leboncoin à la recherche de l’occaz du siècle! Il faut savoir qu’une tente de toit neuve ça coûte un bras (plus de 2000€ pour le prix d’une entrée de gamme). Alors autant dire que j’avais du pain sur la planche!

Quand je dis pas cher, je recherchais vraiment un truc pas cher du tout! J’ai longtemps pensé me construire ma tente de toit mais ça représente beaucoup de travail  et en utilisant du matériel de qualité ça revient assez cher!

Au bout de quelques jours passés sur lbc et des milliers d’annonces passées en revue, j’ai jeté mon dévolu sur une vieille tente de toit des années 80 qui m’a été cédée pour… 250 euros!

IMG_20190624_184623lightroom

Si si, c’est bien le petit cercueil tout fin dont on parle! 🙂 L’idée de la tente de toit c’est d’avoir une coque qui se ferme pour le trajet puis qui se déplie quand on va dormir! Ah oui, j’ai dit voyager pas cher, pas voyager tout confort!

Pour 250 euros j’ai eu droit à quelques trous à rafistoler sur la toile et un peu de mastique pour boucher quelques accrocs du temps. J’ai aussi remarqué je quand je roulais la toile avait tendance à sortir un peu de son habitacle. Une sangle et c’est parti!

Je suis parti le lendemain matin pour faire un roadtrip en Bretagne. Je vous ai sélectionné un moment au Mont-Saint-Michel pour vous montrer que j’ai bien dormi sur le toit de ma voiture plusieurs jours!

IMG_20190626_104742lightroom

 

Pour trouver des lieux où dormir, je vous conseille l’application Park4night, c’est juste le top du top. Grâce à cette appli vous aurez toujours un endroit pour dormir! En tout cas moi j’ai toujours trouvé!

Arrivé proche du Mont-Saint-Michel j’ai déplié ma tente de toit en attendant le coucher de soleil. J’ai eu droit à un sacré spectacle de ma « fenêtre ». Admirez plutôt!

 

Pour en revenir au confort, il faut être honnête, c’est vraiment limite… Il faut être prêt à se laver un peu moins souvent (dehors pour la plupart des « douches »). La tente de toit n’est utile que pour dormir. A la limite on peut y manger et se poser devant une série sur l’ordi ou le portable mais c’est tout!

En même temps, pour 250€ je n’ai pas à me plaindre. Je passe aux péages en catégorie véhicule léger comme avant donc je n’ai pas de surcoût lié au transport hormis une légère surconsommation de gasoil.

Pour dormir, j’étais vraiment bien. J’ai acheté un vrai matelas que j’ai découpé aux mesures de ma tente (matelas d’environ 1m90/1m10). Je mesure 1m90 pour 85kg et honnêtement je m’y suis senti aussi bien que dans mon lit. J’avais juste la vue en plus le matin!

 

Vient alors le sujet de l’hygiène qui te préoccupe depuis le début de l’article. Et bien j’ai réussi à me laver tous les jours. Pour ça je me faisais une réserve de 20 litres d’eau, je me trouvais un coin à la campagne et avec un astucieux système D (bâche et autres) et hop le tour est joué!

Finalement, je dirais qu’il ne faut pas être trop frileux et être près à faire des concessions question confort pour tenter ce genre d’expérience… Comme c’était mon cas je l’ai vraiment bien vécu. Et puis si j’ai eu l’idée de partir à l’aventure c’était surtout pour avoir les meilleures conditions possibles pour faire des photos! Et oui, être à quelques mètres de son spot photo ça n’a pas de prix pour un photographe!