Nous sommes un soir de décembre. Il fait frais mais pour une fois le ciel ne semble pas menaçant. Rester assis dans mon canapé devant la télé c’est un peu difficile pour moi alors je décide de sortir faire quelques photos. Avant ça il faut bien trouver une thématique. Il fait nuit, ça sera donc une sortie destinée aux phares normands!

Je ne peux pas faire 300 kilomètres dans la soirée alors je me concentre sur deux phares que je connais et qui ont un esthétique qui me plait. Si vous en connaissez d’autres dans les environs que vous trouvez jolis, dites-le moi en commentaires!

Je fais mon sac photos, je m’installe dans ma petite Punto et c’est parti! Direction Saint Valéry-en-Caux avec un peu de musique, il y a quand-même une petite heure de route. Arrivé sur place, l’ambiance est vraiment chouette. Le ciel est presque entièrement dégagé et quelques petits nuages se baladent ça et là. Oui, il y a du vent! Le top pour les poses longues!

DSC_0737-lightroom-lightroom
Ce tirage est disponible à la vente sur mon site Antoine Denis Photographe

Le ciel est vraiment beau! J’ai eu une sacré chance. Disons que je suis parti au bon moment! Il faut parfois compter sur le hasard!

Evidemment, j’ai fait d’autres points de vue de ce phare mais je trouvais qu’ils étaient un peu trop similaires. Pour me repérer dans la nuit j’ai toujours ma lampe frontale. J’ai donc décidé de détourner son utilisation et de m’adonner aux joies du light painting! Pour faire simple, l’idée c’est de faire une pose longue (l’appareil capte la lumière pendant 10 secondes par exemple) et de dessiner une forme avec ma lampe frontale pendant ce laps de temps. Le résultat est anecdotique mais je me suis bien amusé! D’ailleurs, un conseil: si vous voulez essayer prévoyez d’être deux. C’est plus simple car tout seul il faut lancer le retardateur, courir, dessiner et revenir entre chaque cliché! 🙂

DSC_0782-lightroom

DSC_0816-lightroom

DSC_0825-lightroom

Bon, j’ai bien fait joujou, il est temps de redevenir sérieux pour prendre la route! 30 kilomètres et 30 minutes plus tard me voilà devant le phare de Fécamp. En vrai j’ai mis un peu plus de temps parce que je me suis trompé de côté. Heureusement que certains pêcheurs qui connaissent bien le coin travaillent tard la nuit. Ils m’ont expliqué le petit détour à faire et ça y’est, je suis enfin à l’endroit escompté!

DSC_0861-lightroom-3
Ce tirage est disponible à la vente sur mon site Antoine Denis Photographe

A Fécamp, il y a deux phares qui sont très proches l’un de l’autre qui ont été construits en 1952. J’ai décidé de ne vous présenter que celui-ci parce qu’il me semblait plus photogénique. Certains me disent qu’on pourrait imaginer un visage… Et vous? Vous voyez quoi? Moi… Un phare! 🙂

Je vous parlais du light painting un peu plus tôt. Et bien disons que j’ai remis ça! Et oui! Si la lampe du phare éclaire au loin, le bâtiment et la jetée étaient plongés dans l’obscurité totale! J’ai donc un peu triché! Pour ce faire, j’ai encore fait une pose longue pendant laquelle j’ai éclairé le phare et la jetée avec ma lampe torche. Après plusieurs essais voici le résultat!

DSC_0848-lightroom-4

S’il est plutôt récent, j’ai beaucoup aimé la forme de ce phare et la passerelle en bois qui permet de s’y rendre. Et vous? Vous préférez lequel? 😉